Le Cabinet a obtenu la condamnation d’un concubin, qui avait menacé de mort sa concubine, a un an de prison.

L’indemnisation du préjudice corporel de la cliente est en cours et celle-ci a déjà pu bénéficier d’une somme de 21 000 euros.