Le cabinet a obtenu la suspension du versement d’une pension alimentaire d’une cliente a son fils, lorsque celui-ci a commencé à travailler, alors que cela lui avait été précédemment refusé.